msc logoInformation d'entreprise et espace médiamenu icon

Les prochains navires mis en service par MSC Croisières témoignent encore une fois de l'engagement environnemental de la Compagnie

28/01/2021

• Les MSC Virtuosa et MSC Seashore seront équipés de technologies de pointe afin de réduire leur empreinte environnementale 

• Le MSC World Europa, propulsé au GNL, rejoindra la flotte en 2022 et la construction du deuxième navire propulsé au GNL débutera en 2021

• MSC Croisières rejoint le consortium CHEK, soutenu par l'UE, afin de promouvoir le transport maritime à faible émission de carbone en combinant les technologies énergétiques et la conception innovante de navires

Genève, Suisse, 28 janvier 2021 – En 2021, MSC Croisières célèbrera la mise en service de deux nouveaux navires dans le cadre de son plan d’investissement à long terme : les MSC Virtuosa et MSC Seashore. Comme tous les navires qui rejoignent la flotte de MSC Croisières, ils seront équipés d'une large gamme de technologies et d'équipements dernière génération afin de minimiser leur impact environnemental.

Les deux navires seront entre autres équipés de systèmes hybrides de nettoyage des gaz d'échappement (EGCS) et de systèmes de réduction catalytique sélective (SCR) de pointe, qui réduisent de 98% les émissions d'oxyde de soufre (SOx) et de 90% les émissions d'oxyde d'azote (NOx). Les navires seront équipés de systèmes avancés de traitement des eaux usées conçus conformément à la résolution MEPC 227 (64) de l’Organisation Maritime Internationale. Les normes de purification seront plus élevées que la plupart des installations de traitement des eaux usées à terre. Comme toutes les nouvelles constructions de MSC Croisières, les navires disposeront d’un système d’alimentation à quai, leur permettant de se connecter aux réseaux électriques locaux dans les ports où cette infrastructure est disponible.

Pierfrancesco Vago, Président Exécutif de MSC Croisières, a déclaré : « Notre objectif à long terme est de parvenir à des opérations de croisières zéro impact. C’est le voyage que nous poursuivons aujourd'hui. Alors que nous travaillons avec nos partenaires pour identifier de nouvelles technologies qui nous rapprocheront de cet objectif, nous continuons à équiper nos navires des technologies les plus récentes et les plus efficaces du marché. »

En parallèle, MSC Croisières s'associe à plusieurs leaders de l'industrie dans un projet de recherche qui a pour but de promouvoir le transport maritime à faible émission de carbone en combinant de nouvelles technologies énergétiques et une conception innovante de navires. Dirigé par l'Université de Vaasa, le Consortium CHEK – « DéCarboniser » le transport en permettant la symbiose entre la technologie et la conception de navire - implique, en plus de MSC Croisières, l'Université maritime mondiale, Wärtsilä, Cargill, Lloyds Register, Silverstream Technologies, Hasytec, Technologies Deltamarin, Climeon et BAR.

Pierfrancesco Vago, Président Exécutif de MSC Croisières, a déclaré : « Nous sommes ravis de nous associer avec des leaders de l’industrie pour rechercher et développer ensemble de nouvelles solutions qui permettront la décarbonisation du transport maritime. C’est un exemple supplémentaire de notre engagement dans le développement de solutions et technologies environnementales nouvelle génération. »

Le consortium est en passe de recevoir un financement important de la part d’Horizon 2020 – le programme européen pour la recherche et le développement. Le projet a pour but de démontrer les avantages synergiques des technologies innovantes, notamment la propulsion à l'hydrogène, l'antifouling par ultrasons, la lubrification de la coque par bulles d’air, les systèmes de valorisation énergétique des déchets et les logiciels d'optimisation numérisés, pour augmenter l'efficacité des navires et ce, à tous les niveaux de l’exploitation. Les résultats seront partagés afin de soutenir l'amélioration des compétences dans l'industrie.

En 2022, le MSC World Europa, premier navire alimenté au GNL de la Compagnie, sera livré et en 2021 la construction du deuxième navire GNL débutera, le cinquième issus de la classe Meraviglia.

Le MSC World Europa sera le premier navire de croisière au GNL à être construit en France et fera partie des navires de croisière les plus avancés technologiquement, notamment sur le plan environnemental. Le navire sera également équipé de la technologie de pile à combustible à oxyde solide alimentée au GNL qui offre un potentiel de réduction de 25% des émissions de gaz à effet de serre par rapport à un moteur GNL classique.

Alors que les carburants durables et non fossiles comme le GNL bio deviennent disponibles à grande échelle, MSC Croisières prévoit leur déploiement généralisé sur ses navires alimentés au GNL pour réduire davantage les émissions de gaz à effet de serre.

Linden Coppell, Directrice du Développement Durable de MSC Croisières, a déclaré : « Chaque nouveau navire qui rejoint notre flotte intègre des solutions pour minimiser son empreinte environnementale. Les MSC Virtuosa et MSC Seashore ne feront pas exception. À mesure que de nouvelles technologies sont identifiées, nous améliorons également notre flotte existante, en étudiant les possibilités de modernisation, en intégrant de nouvelles mesures de réduction d'énergie, en travaillant étroitement avec des experts du secteur et en recherchant des carburants alternatifs de remplacement pour atteindre les objectifs ambitieux de réduction de l'intensité en carbone de notre industrie. »

Technologies environnementales à bord des MSC Virtuosa et MSC Seashore

Émissions atmosphériques : les deux navires seront équipés de systèmes hybrides de nettoyage des gaz d’échappement. Cette technologie permet une réduction de 98% des émissions d'oxyde de soufre (SOx). À l'instar du MSC Grandiosa, les navires seront également équipés de systèmes de réduction catalytique sélective (SCR) qui réduisent de 90% les émissions d'oxyde d'azote (NOx).

Les deux navires seront équipés d’un système d’alimentation à quai, leur permettant de se connecter aux réseaux électriques locaux dans les ports où cette infrastructure est disponible. Cette technologie permet de réduire le fonctionnement des moteurs une fois le navire accosté entraînant par conséquent une forte réduction des émissions lorsque les navires sont à proximité des zones urbaines.

Eaux usées : Les navires seront équipés de systèmes avancés de traitement des eaux usées conçus conformément à la résolution MEPC 227 (64) de l’Organisation Maritime Internationale. Les normes de purification seront plus élevées que la plupart des installations de traitement des eaux usées à terre. Les systèmes de traitement des eaux de ballast empêcheront l'introduction d'espèces invasives dans le milieu marin par les rejets d'eaux de ballast.

Protection de la vie marine : les deux navires seront équipés d'un système permettant de réduire le bruit de fond sous-marin. Cela est possible grâce à la conception de coque et de salle des machines qui minimisent l'impact sonore acoustique, réduisant ainsi leurs effets indésirables potentiels sur la faune marine, et plus particulièrement sur les mammifères marins.

Efficacité énergétique : toutes les nouvelles constructions de MSC Croisières intègrent une large gamme d’équipements énergétiques qui aident à réduire et à optimiser l’utilisation des moteurs. Celles-ci incluent notamment des systèmes intelligents de chauffage, ventilation et climatisation et l’éclairage LED contrôlé par des systèmes de gestion intelligents pour améliorer toujours davantage les économies d'énergie. En partenariat avec les chantiers navals, toutes les nouvelles constructions sont équipées de systèmes de surveillance et d'analyse de l'énergie à distance, permettant une assistance en temps réel à bord pour optimiser l'efficacité opérationnelle.


Télécharger

Contacts

Boris Pankiewicz

Chargé de Communication