msc logoInformations sur la société et espace pressemenu icon

Le MSC World Europa définit de nouveaux standards environnementaux et accélère les progrès de la compagnie pour atteindre l’objectif zéro émission nette

31/05/2022

  • Lorsqu’il sera mis en service au mois de novembre, ce navire sera le 20 de la flotte MSC Cruises et le plus grand navire de croisière fonctionnant au GNL du monde
  • Le MSC World Europa sera le premier navire de croisières équipé de la technologie de la pile à combustible, qui a le potentiel de réduire significativement les émissions de CO2
  • Ce nouveau navire MSC Cruises est également équipé d’une vaste gamme de solutions aidant à minimiser son impact sur la qualité de l’air et l’environnement marin

Saint-Nazaire, France et Genève, Suisse, le 31 mai 2022 – Alors qu’il entre dans sa dernière phase de construction, le MSC World Europa promet de devenir le navire le plus éco-responsable et le plus performant en matière environnementale de la flotte MSC Cruises, lors de sa livraison en octobre 2022. MSC Cruises dévoile aujourd’hui davantage d’informations sur les fonctionnalités environnementales de ce navire, comme l’utilisation d’une pile à combustible à oxyde solide, un système de réduction catalytique sélective et une capacité améliorée de branchement électrique à quai. Lors de son lancement, il sera le plus grand navire de croisière fonctionnant au Gaz Naturel Liquéfié du monde.

Le MSC World Europa sera le premier navire de croisière équipé d’une pile à combustible à oxyde solide (ou SOFC selon l’acronyme anglais de « Solid Oxide Fuel Cell ») alimentée au gaz naturel et développée par MSC Cruises, les Chantiers de l’Atlantique et Bloom Energy. Une pile à combustible à oxyde solide de 150 kilowatts sera installée à bord du navire et générera une puissance auxiliaire permettant de faire des économies d’énergie et de réduire les émissions de CO2 de manière significative par rapport aux moteurs à combustion interne traditionnels. Cette solution est ici en phase de test pour accélérer son développement au profit des navires de croisière et ouvre la voie aux solutions hybrides de propulsion.

Linden Coppell, Directrice Développement Durable, MSC Cruises, a commenté : « Nous avons pris l’engagement d’atteindre l’objectif zéro émission nette. Nous investissons de manière importante dans le développement de carburants à faible teneur en carbone et dans des solutions qui permettront d’accélérer la décarbonisation du secteur maritime. Le MSC World Europa sera notre navire le plus performant à date et il nous aide à valider et perfectionner des technologies environnementales d’avenir pour notre flotte. Grâce à ce projet, nous nouons de nombreux partenariats avec des fournisseurs de technologies et d’énergie, avec des chercheurs et avec des organismes de réglementation. Nous devons tous renforcer encore notre collaboration pour atteindre notre objectif d’un avenir zéro-émission. »

En comparaison avec les carburants marins traditionnels, le GNL élimine la quasi-totalité des polluants atmosphériques, y compris les oxydes de soufre, les oxydes d’azote et les particules fines. Il permet également d’éliminer jusqu’à 25% des émissions de CO2. Le GNL permettra aussi de développer des carburants à faible teneur en carbone et des solutions comme l’hydrogène vert, le bio-GNL et les piles à combustible. Les carburants traditionnels ne sont pas compatibles avec ces nouvelles solutions.

Le MSC World Europa est équipé d’un système de réduction catalytique sélective (RCS) qui supprime jusqu’à 90% des émissions d’oxyde d’azote lorsque le GNL n’est pas disponible et que le navire doit utiliser des carburants marins. Alors que le GNL permet d’atteindre un résultat similaire, le MSC World Europa sera toujours en conformité avec les normes Tier III de l’Organisation Maritime Internationale (OMI). De plus, le MSC World Europa a la capacité de se brancher au réseau électrique à quai pour minimiser le fonctionnement des moteurs lors des escales. De plus en plus de ports à travers le monde s’équipent de ce type d’ infrastructures.

Comme tous les nouveaux navires MSC Cruises, le MSC World Europa est également équipé de la technologie la plus récente de traitement des eaux usées, en conformité avec la résolution MEPC 227(64) de l’OMI figurant à l’annexe IV de MARPOL (la Convention internationale pour la prévention de la pollution marine par les navires, dont l’annexe IV se concentre sur les zones spéciales comme la mer Baltique). Ce navire est également équipé d’un système avancé de traitement des eaux de ballast qui permet de prévenir l’introduction d’espèces invasives dans l’environnement marin avec les rejets d’eaux de ballast, en conformité avec la Convention sur la gestion des eaux de ballast de l’OMI.

Le MSC World Europa comprend aussi de nombreux équipements permettant de réduire et d’optimiser les besoins énergétiques à bord. Ces technologies comptent, entre autres, un système de ventilation intelligent et des systèmes avancés d’air conditionné avec des boucles automatisées de récupération d’énergie. Elles redistribuent le chaud et le froid de façon optimale selon les besoins. Le navire est équipé d’un éclairage LED contrôlé par des systèmes intelligents de gestion pour augmenter les économies d’énergie réalisées à bord. En partenariat avec les chantiers navals, le MSC World Europa a été conçu avec une forme de coque innovante pour minimiser la résistance hydraulique. Il sera aussi équipé de systèmes de collecte automatique de données permettant une gestion et une analyse approfondie à distance pour que des équipes dédiées à terre puissent améliorer l’efficacité opérationnelle à bord.

Tous ces progrès en matière d’efficacité énergétique, combinés à l’utilisation du GNL, permettront de réaliser des performances opérationnelles bien supérieures aux exigences de l’OMI pour les nouveaux navires. Le MSC World Europa a été conçu pour afficher des performances 47% supérieures aux critères de l’Indice de Conception d’Efficacité Énergétique (ICEE).

La coque du MSC World Europa et la salle des moteurs ont été conçues pour minimiser l’impact acoustique sous-marin, réduisant ainsi les effets indésirables éventuels sur les mammifères marins présents dans les eaux à proximité du navire.

MSC Cruises a passé 3 commandes fermes de navires au GNL, avec des dates de livraison prévues entre 2022 et 2025, pour un investissement total de plus de 3 milliards d’euros. Le MSC World Europa sera suivi par le MSC Euribia, qui est aussi actuellement en construction à Saint-Nazaire avec une mise en service prévue en 2023. La construction du troisième navire commencera début 2023.

Télécharger

Contact

Vinciane Jacquiez

 

Ellen Haselaars