MSC Grandiosa, l'un des navires les plus avancés en matière environnementale, fait sa première escale à Marseille

22/11/2019

MSC Croisières deviendra la première des grandes compagnies de croisières mondiales neutre en carbone pour ses opérations maritimes

Aujourd’hui, la ville de Marseille a accueilli le MSC Grandiosa, l’un des navires les plus avancés en matière environnementale à date, pour sa toute première escale dans ce port. L’arrivée du nouveau fleuron de MSC Croisières suit l’annonce faite par la compagnie, qui deviendra la première compagnie mondiale affichant une neutralité carbone pour ses opérations dès le 1er janvier 2020. Ce navire, qui a tout juste été mis en service le 31 octobre dernier aux Chantiers de l’Atlantique à Saint-Nazaire, est le premier navire de la classe Meraviglia-Plus et également le deuxième navire à avoir été mis en service en 2019.

À l’occasion de cette escale inaugurale, la cérémonie d’échange de plaques a été organisée à bord de ce superbe navire dont la capacité d’accueil est de 6 334 passagers, en la présence de M. Marco Massa, Commandant de bord, M. Amaury de Maupeou, Commandant du Port, M. Jean-François Suhas, Président du Club de la Croisière Marseille Provence, M. Jean-Michel Mascaro, Chef de service de la Police aux Frontières, M. Jacques Massoni, Directeur du Marseille Provence Cruise Terminal, M. Jacques Hardelay, Directeur des Chantiers Navals de Marseille, M. Alessandro Giovine, Consul Général d’Italie à Marseille, M. Thomas Verdon, Directeur du Tourisme de la Ville de Marseille, représentant de M. Jean- Claude Gaudin, Maire de Marseille et M. Patrick J. Pourbaix, Directeur Général MSC Croisières France, BeLux. Durant la matinée, les invités ont célébré l’escale et ont également assisté à une présentation des pratiques environnementales de la compagnie.

Le MSC Grandiosa est équipé d’une gamme complète de technologies environnementales de pointe et d’autres solutions innovantes. Avec ce navire, MSC Croisières passe une nouvelle étape en vue de la réalisation de son projet d’opérations zéro émissions.

Le MSC Grandiosa, qui a été inauguré à Hambourg, Allemagne, le 9 novembre, est doté d’un système avancé de Réductions Catalytique Sélective (RCS), qui aide à réduire jusqu’à 80% de l’oxyde d’azote émis par les opérations du moteur grâce à une technologie performante de contrôle actif des émissions. L’oxyde d’azote émis est conduit dans un catalyseur, un appareil à haute densité fabriqué à partir de métaux nobles, et le transforme en molécules inoffensives d’eau et d’azote.

Le MSC Grandiosa dispose également de l’équipement nécessaire pour s’alimenter à quai en se branchant au réseau local, permettant ainsi au navire de ne produire aucune émission durant son escale. Cette fonctionnalité est installée d’office sur tous les nouveaux navires de la compagnie depuis 2017.

Ces caractéristiques viennent s’ajouter à d’autres technologies environnementales déployées sur le navire, et sur les autres navires de la flotte de la compagnie, afin de minimiser et continuellement réduire l’impact environnemental, comme des systèmes hybrides de nettoyage des gaz d’échappement (EGCS – Exhaust Gas Cleaning Systems) qui permettent de supprimer jusqu’à 97% de l’oxyde de soufre des émissions du navire ; des systèmes avancés de gestion des déchets et de traitement des eaux usées ; des systèmes de traitement des eaux de ballast ; la technologie la plus récente pour prévenir les décharges d’huile dans la salle des machines ; ainsi que d’autres solutions de pointe pour diminuer la consommation énergétique, allant de systèmes de récupération de chaleur à l’éclairage LED.

Au cours de la journée de cérémonie de livraison du MSC Grandiosa, la première tôle d’acier du MSC Europa a été découpée. Ce navire à propulsion GNL sera le premier navire du nouveau prototype futuriste World Class. Il rejoindra la flotte de la compagnie en mai 2022, et sera l’un des cinq navires au GNL de MSC Croisières.

MSC Croisières a également révélé à cette occasion un projet R&D révolutionnaire nommé PACBOAT. Ce projet est développé conjointement avec les Chantiers de l’Atlantique et se focalise sur l’intégration d’une nouvelle technologie de pile à combustible à bord du MSC Europa fonctionnant au GNL. Cette technologie est révolutionnaire, et particulièrement adaptée aux opérations maritimes à haute puissance, et à l’industrie des croisières précisément. Il s’agit également d’un nouvel exemple de l’engagement de la compagnie à soutenir le développement accéléré de nouvelles technologies environnementales qui seront bénéfiques à ses opérations, et à toute l’industrie des croisières.

Actuellement, le MSC Grandiosa et 10 autres navires de la flotte MSC Croisières, qui en compte actuellement 17, sont équipés de systèmes hybrides de nettoyage des gaz d’échappement (EGCS – Exhaust Gas Cleaning Systems) fonctionnant en circuit fermé pour des émissions plus propres. Les 6 autres navires de la compagnie seront équipés de cette technologie d’ici fin 2023. Aujourd’hui déjà, ces navires utilisent des carburants à faible teneur en soufre, et sont en entière conformité avec les réglementations maritimes existantes, ainsi qu’avec les nouvelles.

C’est à Hambourg, Allemagne, lors de la cérémonie de baptême du MSC Grandiosa, que la compagnie a annoncé qu’elle allait compenser toutes les émissions directes de dioxyde de carbone (CO2) des opérations maritimes de sa flotte grâce à une combinaison de projets carboneutres de haut niveau développés par les entités internationales leader en la matière, avec un effet immédiat sur les émissions de gaz à effet de serre. Tous les coûts engendrés par ces démarches resteront entièrement à la charge de la compagnie.

Et plus particulièrement, MSC Croisières vise à développer un portfolio de solutions de compensation des émissions de carbone qui intègre des projets pour la protection et la restauration des océans et des environnements côtiers en absorbant davantage de CO2 qu’aujourd’hui. Les projets carbone bleu qui se focalisent principalement sur les environnements côtiers sont aujourd’hui très rares, et MSC Croisières va elle-même soutenir le développement de ce qui vise à devenir les premiers crédits carbones à être générés depuis les vastes océans de la planète. Cela permet ainsi d’offrir de nouveaux moyens pour protéger et encourager la biodiversité marine, ainsi que soutenir les communautés qui dépendent des ressources précieuses de la mer.

Au moment de l’annonce, le Président Exécutif de MSC Croisières, Pierfrancesco Vago, a commenté : «Nous pouvons reconnaître aujourd’hui que les technologies environnementales, même les plus avancées, sont insuffisantes pour atteindre la neutralité carbone de façon immédiate. C’est pourquoi nous prenons aujourd’hui un engagement supplémentaire visant à garantir que notre flotte n’ait pas d’impact négatif sur le changement climatique à compter du 1er janvier 2020. Notre héritage maritime remonte à plus de 300 ans, et, en tant que compagnie familiale, nous n’avons de cesse de nous focaliser sur le long terme. Pour nous, il s’agit ici d’un nouveau pas en avant dans notre démarche de protection des océans, des destinations que nous visitons et des communautés avec lesquelles nous interagissons. En parallèle, nous restons fermement engagés à investir dans le développement accéléré des technologies nouvelle génération qui nous permettrons, ainsi qu’à toute l’industrie des croisières, d’avancer vers des opérations zéro émissions. »

Le MSC Grandiosa sera positionné en Méditerrannée Occidentale et tous les vendredis au départ de Marseille pour les 12 prochains mois, avant de rejoindre l’Amérique du Sud à l’hiver 2020.