MSC CROISIÈRES ET LES CHANTIERS DE L'ATLANTIQUE CÉLÈBRENT UNE ÉTAPE MAJEURE DE LA CONSTRUCTION DU MSC WORLD EUROPA, PREMIER NAVIRE PROPULSÉ AU GNL CONSTRUIT EN FRANCE

29/06/2020
MSC World Europa devient l’un des navires propulsés au GNL les plus innovants de sa catégorie sur le plan technologique et environnemental 

La traditionnelle cérémonie des pièces a eu lieu ce matin aux Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire, lors de la pose de la quille du premier navire de MSC Croisières propulsé au gaz naturel liquéfié (GNL), le MSC World Europa.

Ce navire d’un tonnage de plus de 200 000 GT devrait entrer en service en 2022 et sera l'un des navires de croisière au GNL les plus avancés de sa catégorie sur les plans technologique et environnemental. Il est par ailleurs le premier navire au GNL à avoir été construit en France.

Zoe Africa Vago, la fille d'Alexa Aponte-Vago et de Pierfrancesco Vago, Président exécutif de MSC Croisières, accompagné d’Aurore Bezard, du département RH des Chantiers de I'Atlantique, ont, en tant que marraines représentant l’armateur et les chantiers navals, placé deux pièces de monnaie sous la quille – comme le veut le traditionnel rituel maritime – en signe historique de meilleures augures et de bonne fortune.

« Aujourd'hui plus que jamais, ma présence ici avec mon épouse et mes enfants est un symbole de notre engagement auprès des Chantiers de l'Atlantique et démontre ce que le chantier naval représente pour l'ensemble de l'économie française. Au cours de ces vingt dernières années, 15 des 17 navires qui composent aujourd'hui la flotte de MSC Croisières ont été construits au sein de ces mêmes chantiers. Nous sommes fiers de célébrer ensemble une étape supplémentaire de l’engagement de notre entreprise familiale auprès des chantiers, permettant ainsi de contribuer encore davantage au dynamisme du tissu industriel de la région et même, plus globalement, au rayonnement international du savoir-faire français », a expliqué le président exécutif de MSC Croisières Pierfrancesco Vago durant son discours devant les employés du chantier.

Les travaux sur le MSC World Europa ont impliqué un investissement global d'un milliard d'euros de la famille Aponte, propriétaire de MSC Croisières. Sa construction permettra également de soutenir directement 1 700 emplois à plein temps soit 7 millions d'heures de travail supplémentaires pour les Chantiers de l'Atlantique. L'impact économique global est estimé à 5 milliards d’euros.
Le prochain navire phare de MSC Croisières, le MSC Virtuosa, est actuellement en construction à Saint- Nazaire et devrait être livré l'année prochaine. La compagnie a également passé des commandes auprès des Chantiers de l'Atlantique pour deux navires supplémentaires des séries MSC World et Meraviglia, également propulsés au GNL. Ils représentent à eux deux un investissement supplémentaire de 2 milliards d'euros et devraient générer un impact économique de près de 10 milliards d’euros.

Laurent Castaing, Directeur général des Chantiers de l’Atlantique, a ajouté : « Nous sommes fiers de commencer la construction d'un navire qui établira les normes de la croisière du futur. Il s'agit d'une étape importante dans l'histoire de notre coopération avec MSC Croisières qui dure depuis plus de 20 ans et qui a déjà abouti à la construction de certains des navires de croisière les plus innovants jamais construits ».

MSC World Europa est une nouvelle étape de franchie par MSC Croisières en faveur du développement durable. Ses émissions carbones seront encore plus faibles que les principaux navires de croisière propulsés au GNL, qui reste aujourd’hui, pour l’ensemble du secteur maritime, le carburant le plus respectueux de l'environnement.

Le navire illustre aussi concrètement l'engagement pris par MSC Croisières d’investir dans les technologies environnementales de pointe. Le MSC World Europa sera doté d'un nouveau système de démonstration de 50 kilowatts intègrant les piles à combustible à oxyde solide (SOFC) et utilisant le GNL pour produire de l'électricité et de la chaleur à bord. C’est la première fois qu'une pile à combustible alimentée au GNL sera utilisée sur un navire de croisière.

Cette solution SOFC alimentée au GNL réduira les émissions de gaz à effet de serre (GES) d'environ 30 % par rapport à un moteur propulsé au GNL, sans émissions d'oxydes d'azote, d'oxydes de soufre ou de particules fines. Il présente également l'avantage d'être compatible, avec le GNL, aussi avec d’autres carburants à faible teneur en carbone tels que le méthanol, l'ammoniac ou encore l'hydrogène. MSC World Europa sera également doté d'un système de traitement des eaux usées de nouvelle génération ainsi que d’autres technologies environnementales de pointe, lui permettant de dépasser les normes réglementaires les plus strictes au monde.


Caractéristiques du MSC World Europa:

  • Nom du navire : MSC World Europa
  • Type de navire : World Class
  • Date de mise en service : Juin 2022
  • Tonnage (GT): Plus ou moins 200 000
  • Longueur/Rayon/Hauteur: 333.3m/47m/68m